...et tu l'appelleras destinée

Conscient et Inconscient.
Tels deux personnages célèbres d'un spectacle.
Du plus célèbre des spectacles: celui de la vie.
Un face à face raconté comme jamais il n'avait été fait. Un dialogue animé, surprenant, effronté, et révélateur, entre deux entités, auquel est confiée la plus grande des responsabilités: celle du choix.
Se parler ou se taire, aimer ou haïr, combattre ou fuir.
Oscar et Felix permettent au Conscient et à l'Inconscient de George Martini de s'exprimer dans des échanges très étroits où tous les coups sont permis.
C'est le récit d'une vie qui est révélé, métaphore d'un million d'autres, y compris la nôtre.
Un style unique pour une lecture qui se déroule devant nos yeux tel un film.

Ils ont dit

Nell'inconscio i processi psichici non sono affatto identici a quelli noti nella vita psichica conscia, ma godono di certe libertà che a questi ultimi sono negate.

Sigmund Freud

Secondo le più recenti ricerche l'inconscio sembra essere una specie di ghetto dei pensieri. Ora molti di essi hanno nostalgia di casa.

Karl Kraus

Se la mente conscia desidera una meta che la mente inconscia disapprova, indovinate quale mente di solito vince la gara?

Robert M. Williams

"Sistema 1" e "Sistema 2"...l'inconscio ed il sé conscio...come uno psicodramma con due personaggi.

Daniel Kahneman

Scherzando, si può dire di tutto, anche la verità.

Sigmund Freud

Il Conscio e l'Inconscio come una celebrata coppia dello spettacolo. Del più celebrato degli spettacoli: quello della vita. Un faccia a faccia in prima mondiale assoluta.

L'autore

Biographie

Marco Tullio Barboni est né à Rome où il vit et travaille actuellement. Scénariste et réalisateur, il est , rappresenta la terza generazione di una famiglia de "cinématographes", sur les pas de son oncle Leonida, directeur de la photographie favori de Anna Magnani, et de son père Enzo, de son pseudonyme E.B. Clucher, créateur de la saga interprétée par Terence Hill et Bud Spencer. Après une brève expérience comme aide réalisateur, Marco Tullio obtient son diplôme en Sciences Politiques avec éloge à l'Université de Rome "La Sapienza" avec une thèse ayant pour sujet la censure cinématographique, et comme Directeur le Professeur Aldo Moro. Il entreprend alors une activité professionnelle en tant qu'écrivain pour le cinéma et la télévision. Après plus de cinquante films, courts métrages, et séries télévisées, "...et tu l'appelleras destinée" représente sa première æuvre dans le monde de l'édition.

Critiques

Prof. Domenico Mazzullo

La légende raconte que Sigmund Freud, père de la Psychanalyse, était terriblement envieux de son concitoyen et contemporain Arthur Schnitzler, médecin lui aussi, réputé cependant comme auteur dramatique et écrivain, et qu'il s'était toujours refusé de rencontrer. Par jalousie, comme l'a admis le même Freud, le fait est que les nouvelles et romans de Schnitzler étaient plus fascinants que ses cas cliniques et que les personnages fantaisistes de Schnitzler étaient plus réels que ses vrais patients. Moi aussi, en tant que psychiatre, je ressens une véritable jalousie à l'égard de qui, non psychiatre, réussit à pénétrer avec une grande habileté dans l'âme humaine et à la décrire dans ses méandres. Je dois hélas reconnaître qu'une fois de plus, j'ai ressenti de l'envie en lisant l'æuvre de Marco Tullio Barboni ...et tu l'appelleras destinée, qui a su conjuguer et relier à travers son écrit, deux thématiques qui me sont chéres, et particuliérement complexes, celle de l'inconscient et celle de la destinée. Inconscient et destinée qui peut-être, sont la même chose, comme le disait Karl Gustav Jung, et qui dépend d'où se situe celui qui le juge. Nous devons accorder à l'auteur d'avoir remarquablement crée dans son æuvre littéraire, cette admirable synthèse.

Bud Spencer

Le travail articulé de Marco Tullio Barboni, analyse avec savoir et profondeur, les aspects et mécanismes de la vie, qui ont des conséquences sur la destinée de chaque être humain, capable de sentiments et d'émotions, qualité de plus en plus rare de nos jours. L'approche intéressante de l'auteur, m'a contraint à réfléchir, aussi sur ma propre expérience et à analyser, aujourd'hui que j'ai le temps et l'âge pour le faire, les événements de mon existence, qui a été parsemée de telles et tant d'éventualités heureuses, dont la logique m'a échappée presque toujours. En particulier par rapport à l'impuissance à résoudre l'antique dilemme: l'être humain est capable de déterminer sa propre destinée ou sommes-nous les acteurs inconscients, malgré nous, d'un dessin déjà écrit? De grands philosophes et penseurs ont depuis des siècles réfléchis sur ce sujet et la lecture de ...et tu l'appelleras destinée est certainement un indice pour résoudre l'énigme.



Les étapes de la tournée